Depuis plusieurs années maintenant, la France regorge de jeunes créateurs de mode à l’initiative de véritables success stories. Lancer sa marque de mode est un rêve lorsque l’on est passionné par ce milieu, créatif et ambitieux. Y parvenir n’est pas forcément chose aisée. Il faudra t’armer de patience et d’abnégation. Dans cet article, nous allons t’expliquer en 5 points essentiels, comment lancer ta marque de mode avec succès.

Avant de lancer ta marque de mode, tu dois te poser les bonnes questions.

 

1. Qui es-tu ? 

 

  • Bien identifier ton projet

Avant de te lancer corps et âme dans la création de ta marque, tu dois apprendre à te connaître et à t’écouter, pour réussir à identifier ce que tu veux vraiment. Tu dois lancer une marque de mode qui te ressemble.

 

A l’image de Morgane Sézalory de la marque Sézane, comprendre ce que tu aimes, te nourrir de tes voyages, tes rencontres, tes coups de cœur est une base essentielle pour identifier et personnifier ta marque. Plus tu entreprends dans des choses qui te ressemblent, plus ton image sera clairement identifiable. Tu dois pouvoir être capable d’expliquer le concept de ta marque en une phrase. Tes futurs clients doivent pouvoir comprendre ce que tu vends tout en s’identifiant à l’image que tu véhicules.

Nous te conseillons de te munir de ton plus beau carnet, d’écrire une liste de questions, et de prendre le temps de répondre à chacune d’entre elle. Voici quelques exemples :

 

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans la mode ? Quel est ton style ? Quels sont les styles que tu aimes ? Quelles sont tes passions ? Quelle identité veux-tu donner à ta marque ? Pourquoi veux-tu lancer ta marque de mode ? Comment vois-tu l’évolution de ta marque sur le long terme ?

 

 2. Qui veux-tu toucher ? 

 

  • Savoir identifier le marché

 Une fois que tu as trouvé l’identité de ta marque, tu dois t’atteler à faire des recherches minutieuses sur le marché de la mode. Tu vas devoir identifier les clients que tu souhaites attirer et connaître la concurrence sur le bout des doigts.

 

Ton étude de marché doit être appropriée à la cible principale que tu souhaites toucher (hommes, femmes, enfants). Dans un premier temps, tu dois comprendre quels sont les envies et les besoins du segment que tu souhaites toucher. Après avoir analysé les études et statistiques disponibles sur le secteur de la mode, tu vas devoir lever les yeux de ton ordinateur et aller à la rencontre de ceux qui font la mode.

 

Tu ne peux pas lancer ta marque de mode en te jetant dans le vide. La première étape consiste donc à te munir de ton plus beau sourire et de rencontrer tes futurs potentiels clients. Demande leur quelles sont leurs attentes, ce dont ils ont besoin, ce qu’ils aiment le plus, ce qu’ils attendent en matière de tarif… Bref, sois curieuse ! T’intéresser aux personnes que tu souhaites toucher est primordial.

 

Ceux auxquels l’on pense moins mais qui peuvent t’apporter de précieuses informations, sont les fournisseurs ou les revendeurs de tes futurs produits. Souvent expérimentés, ils sont les mieux placés pour te dire ce qui marche le plus, ce qui est le plus rentable, le plus demandé ou encore le plus risqué. Mets-toi dans la peau d’un journaliste qui n’a pas froid aux yeux ; toute information est bonne à prendre ! Et puis, mine de rien, ces rencontres te permettront de te faire connaître.

 

Enfin, bien connaître tes futurs concurrents et savoir comment ils ont eux-mêmes lancé leur marque de mode est essentiel. Tu pourras apprendre et comprendre les démarches qu’ils ont suivies, tout en te démarquant. Cela peut te paraître évident, mais avant de te documenter sur la concurrence, il est très important de savoir l’identifier. Ainsi, si tu souhaites créer une marque de t-shirts pour hommes, les marques de t-shirt pour hommes sont tes concurrents directs. Tu dois t’intéresser à eux en premier. Essaye de savoir leurs processus de fabrication, quels sont les matériaux qu’ils utilisent, leurs stratégies de lancement et de communication, leur histoire etc. Les marques plus généralistes de prêt-à-porter sont tes concurrents indirects, tu dois également prêter attention à ce qu’ils font. L’idéal est d’avoir un œil partout, sur ce qui se fait actuellement, pour réussir à connaître les marchés les plus porteurs et pour savoir où te placer.

 

3. Sur quel canal de distribution lancer sa marque de mode ? 

 

Il y a plusieurs années, lorsque l’on créait une marque de mode, il n’y avait qu’un seul moyen de vendre ses produits : de manière physique, dans des boutiques de vêtements, d’accessoires ou de bijoux. Aujourd’hui, une grande partie du marché de la mode se fait aussi en ligne, via des sites e-commerce. Tu peux choisir de commercialiser tes produits sur les deux canaux. Ce qui est important, c’est de choisir une manière de faire rayonner ta marque qui a du sens. Pour reprendre l’exemple de la marque de t-shirts pour hommes, tu as sûrement plus de chances de toucher ta cible en ligne. Tes clients sont de jeunes hommes urbains branchés, qui n’ont pas forcément le temps et l’envie d’écumer les boutiques. Ils sont donc plus susceptibles de se rendre sur ton e-shop. Par la suite, tu peux imaginer des concepts différents et ponctuels pour établir un contact direct avec eux, comme les boutiques éphémères ou les ventes capsules au sein d’événements créés par des collectifs en ville.

 

Dans les deux cas, tu dois bien connaître les caractéristiques commerciales et logistiques du canal de distribution que tu auras choisi. Il faut étudier en amont les besoins humains et matériels précis dont tu auras besoin. Voici une liste de questions que nous te conseillons de te poser avant de lancer ta marque de mode en ligne ou dans des points de vente :

 

Où vas-tu te fournir ? Comment se passe la distribution des vêtements dans les boutiques, ou aux clients (dans le cadre du e-commerce) ? Quels sont les coûts de distribution ? De quels moyens humains et matériels as-tu besoin ? As-tu besoin d’un espace de stockage ?

 

4. De qui dois-tu t’entourer ? 

 

Arrivé à cette étape :

  • Tu sais identifier tes futurs clients : leur âge, leurs comportement vis à vis de la mode, leurs habitudes de consommation, leurs besoins, leur budget.
  • Tu connais tes concurrents directs et indirects.
  • Tu as choisi comment tu allais distribuer tes produits.

 

Cette quatrième étape est sans doute la plus longue si tu fais tes premiers pas dans le milieu de la mode. Il s’agit de te construire un réseau. Nous tenons à préciser qu’il est important que les trois premières étapes soient clairement établies pour aller à la rencontre de ceux qui t’aideront dans cette entreprise. Avant d’aller voir des professionnels, parfois plus aguerris que toi, tu dois être absolument sure de toi, savoir où tu vas et être capable d’expliquer le plus clairement possible le concept de ta marque.

 

Tu vas devoir aller à la rencontre de différents professionnels qui te guideront dans la création de ton entreprise, voire qui pourront travailler avec toi. Il est important que tu t’intéresses à toutes les professions associées à la création d’une entreprise de ce type : juriste, graphiste, designer, développeur, styliste, consultant en stratégies marketing, acheteur, commercial, vendeur etc. Ils te donneront les clés pour pouvoir établir des bases solides pour lancer ta marque de mode. Nous te conseillons de faire appel à des associations ou à un conseiller pour t’aider à choisir la forme juridique de ton entreprise. Tu peux également t’entourer de comptables qui t’expliqueront en détail la marche à suivre pour la création de ton entreprise.

 

5. De quelle manière veux-tu faire rayonner ta marque ? 

 

Comme tu le sais, bien savoir communiquer sur ta marque est essentiel. Maintenant que tu as toutes les armes pour lancer ta marque de mode, tu vas devoir la faire connaître. Il existe aujourd’hui de multiples moyens de communiquer et d’étendre son image. Comme pour le canal de distribution, il est important d’identifier les moyens de communication qui auront le plus de cohérence avec l’identité de ta marque.

 

Avant de créer ton site ou ta page Instagram, tu dois avoir établi une véritable stratégie marketing. Quelle histoire veux-tu raconter ? Quelle image veux-tu véhiculer ? Quel est le degré de proximité que tu veux établir avec tes clients ? Quel ton veux-tu adopter ? Comment vas-tu piquer la curiosité de tes futurs clients ?… Sont tout autant de questions que tu dois te poser.

 

Quel que soit le canal de distribution que tu choisis, avoir un site internet est aujourd’hui presque obligatoire. Il constitue ta première vitrine, celle où tes clients pourront immédiatement identifier ta marque et tes produits, et comprendre ton univers. Bien construit, agréable visuellement, surprenant, intéressant, percutant, original, épuré… Là encore, tu dois bien réfléchir à un site qui correspond à l’identité de ta marque. Il doit également contenir le plus d’informations utiles sur ta marque et tes produits : l’adresse des points de vente s’il y en a, les contacts, la composition des produits que tu vends, leur provenance, leur fabrication etc. Être transparent avec ses clients est gage de qualité.

 

Si tu décides de vendre uniquement sur internet, bien soigner ton image sur les réseaux sociaux est également important. Une page Instagram pourra te permettre de connaître directement les personnes intéressées par ce que tu fais. Elles te feront des retours, te donnerons directement leurs avis sur tels ou tels produits… Il s’agit d’un très bon moyen de fidéliser une clientèle.

 

Connaître des influenceuses ou des bloggeuses sera, par ailleurs, un véritable atout pour toi. Elles permettront à ta marque d’être connue par un grand nombre de clients potentiels que tu ne pouvais pas atteindre par tes propres moyens.

 

Tu l’auras compris, lancer sa marque de mode prend du temps, et demande de la détermination. L’essentiel est d’être sur de soit, de s’entourer des bonnes personnes et de faire les bons choix pour créer une marque qui dure dans le temps.

 

Bonne chance !

 

Hep, pas si vite !

Un dernier point, très important également : lorsque tu as définis le nom de ta marque et son identité visuelle, dépose la auprès de l’INPI. Cela te permettra de rester unique : personne ne pourra te piquer ton idée !